Vous ne savez pas comment gérer l’utilisation des objets technologiques à la maison ?

Réfléchissons ensemble.

psychologie coye-la-forêt Hélène Benmussa

 

Intégrer les nouvelles technologies représente un véritable défi pour les parents.

Je constate en consultation que les parents les plus jeunes ne réalisent pas les enjeux éducatifs liés aux nouvelles technologies. Ils sont nés avec la technologie. Vivre avec son téléphone à portée de main, manger devant son ordi, regarder la télévision avec son ordi sur les genoux, jouer à des jeux vidéo violents, c’est banal pour des parents de moins de 35 ans.

Lorsqu’on évolue ainsi, pourquoi ne pas laisser à ses enfants la même souplesse ? C’est une question légitime.

Après tout, pourquoi regarder distraitement la télévision en même temps qu’utiliser son ordinateur serait une mauvaise habitude ?

Les parents quarantenaires et plus ne maîtrisent pas l’utilisation des nouvelles technologies. Ils ont souvent recours à leurs enfants pour venir à bout de leurs difficultés informatiques !! Dans ces conditions, comment proposer un modèle éducatif qui intègre cette dimension ?

Rien n’est mauvais à priori.

Il s’agit juste de comprendre quels sont les enjeux éducatifs et les conséquences sur les enfants. Il est important d’être conscient de sa posture parentale, et non pas de laisser faire, par inertie, par inconscience ou par complaisance parentale. Et ensuite, de reprocher à ses enfants de mal se comporter. Alors qu’on aura induit chez eux ces comportements, par notre propre comportement. Tout ce que vous faites est une référence pour vos enfants. Tout ce que vous faites les autorise à faire de même. Par exemple, si vous leur répondez, le nez sur un écran, d’une oreille peu attentive, sans tourner la tête vers eux lorsqu’ils vous parlent, pourquoi devraient-ils se comporter autrement ?

Si votre enfant a déjà du mal à se concentrer, s’il est distrait, si vous avez besoin de l’appeler plusieurs fois pour qu’il vous réponde ou pour qu’il fasse ce que vous lui demandez, qu’il est vite déconcentré par des bruits parasites ; alors, les objets technologiques risquent d’accentuer ce profil. Il ne s’agit pas d’en supprimer l’accès à votre enfant. Les nouvelles technologies font partie de notre vie. Il s’agit d’adapter leur accès à vos enfants, en fonction de leur profil et de leur maturité.

Si vous avez du mal à vous faire obéir, l’accumulation des objets technologiques dans la maison, renforcera vos difficultés éducatives.

Chaque objet sera une occasion de conflit, de pleurs, de frustrations et de tensions familiales.

Si votre enfant a du mal à quitter un jeu, la situation de frustration va se reproduire sur chaque support (ordi, télé, tablette, téléphone).

On voit bien ici que ce n’est pas la technologie le problème, mais le stade de développement de votre enfant, sa maturité affective. Dans quelle mesure votre enfant est-il en capable de surmonter sa frustration de suspendre sa séance de jeu alors que sa partie n’est pas terminée ? Est-il habitué à respecter des limites, par vous, clairement énoncées. Est-il capable de limiter son temps de jeu sur les différents supports, de différencier le virtuel du réel… ?

C’est ce que viennent interroger les nouvelles technologies.

 

Dans le prochain article Education et technologies 2., nous verrons ensemble des exemples de stratégies parentales à mettre en place. N’hésitez pas à partager vos impressions.

Si vos difficultés persistent, je suis à votre disposition pour approfondir la question en consultation.

A bientôt pour de nouveaux articles.
Hélène Benmussa

Éducation et nouvelles technologies 1
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire