VOS ENFANTS ONT-ILS VRAIMENT BESOIN DE CAHIERS DE VACANCES ?

Nos parents ne nous donnaient pas de  devoirs de vacances et on s’en sortait quand même. Alors pourquoi faut-il imposer cela à nos enfants ?

 

Est-ce que l’année scolaire s’est bien passée ? Vous avez entendu votre enfant parler de nouveaux copains 👋, vous l’avez vu s’enthousiasmer tout au long de l’année pour les dinosaures, la planète, la toupie, une nouvelle série, un jeu vidéo, les volcans, la danse, les insectes…?

Mon enfant ne me raconte rien ! Comment savoir? Il a continué à bien dormir, à manger, à jouer, à rire…. Même s’il ne vous raconte rien, cela veut dire qu’il ou elle va bien, qu’il ou elle a passé une bonne année.

Dans ce cas, pourquoi l’embêter ? Il n’est pas indispensable de le contraindre à des séances de devoirs de vacances, qui risquent surtout de le braquer sur les apprentissages scolaires. Laissons-le profiter de l’été, 🏖️ vivre une véritable coupure avec le monde scolaire, qu’il profite d’une plus grande souplesse dans les horaires, qu’il puisse se reconnecter avec la Nature,🌿 regarder un lever ou un coucher de soleil, profiter de la présence de ses parents, jouer, jouer, jouer, enfin ! Sans les urgences du temps incompressible d’une journée classique.

Et comment réinvestir la rentrée si on a le sentiment qu’on n’a jamais quitté la classe ?

Loin de la pression des résultats, des fameuses acquisitions, des camarades pas si camarades que ça et des remarques du professeur. Que l’été soit doux, sans compétition, sans enjeu, sans pression, sans trop d’exigence…Le bonheur quoi ! 🤸

L’ÉTÉ C’EST LE MOMENT DE NOURRIR D’AUTRES BESOINS !

 

L’ENFANT A DES BESOINS FONDAMENTAUX, PRIORITAIRES AUX EXIGENCES SCOLAIRES

Le besoin de jouer, de courir, sauter, nager, de faire plus d’activité physique, découvrir un nouveau sport, d’expérimenter des activités qui permettent à l’enfant d’être plus à l’aise avec son corps, participer à un spectacle. Passer du temps à découvrir, à s’émerveiller 😲.

Réapprendre à observer, à écouter les sons et les bruits de la vie, à réfléchir 🤔, comme ça, pour le plaisir, à faire ce qu’on ne fait pas d’habitude, à rencontrer de nouvelles personnes, à retrouver celles qu’on ne peut pas voir le reste de l’année. Bref, c’est le moment de se réinventer, d’être créatif, DE SE REPOSER, de dormir, de se nourrir de nouveauté, de se lâcher, de renégocier son rapport au temps ⏱️. Toute chose aussi importante pour les petits et les grands.

2020, UNE ANNÉE PAS COMME LES AUTRES !

Nous avons subi un confinement de plusieurs semaines avec une rupture physique avec le milieu scolaire pour le plus grand nombre. Mesures sanitaires obligent,  😷  nous avons été confinés dans des situations personnelles très différentes : une continuité pédagogique avec des enseignants créatifs et motivés pour garder le contact, ou des enseignants totalement perdus de vue, une rupture sèche 🖥️  lorsque la connexion internet était défectueuse.

Lorsque les apprentissages étaient déjà très laborieux pour votre enfant avant le confinement, cela a pu engendrer des difficultés supplémentaires, 📓 voire un décrochage scolaire. Des parents en télétravail, des parents disponibles, des parents stressés, des parents amusés heureux de garder leurs enfants, des parents en détresse financière…. Nous n’avons pas tous vécu le même confinement et nos enfants avec nous.

A cause de cela, cette année est particulière. Il devient nécessaire d’accorder une plus grande attention aux enfants ayant souffert scolairement du confinement. Dans ce cas-là, l’été peut favoriser une reprise en main des apprentissages,  en douceur, sans pression pédagogique.

LES CAHIERS DE VACANCES VONT-ILS SE REMPLIR TOUT SEULS ?

Oh la la, tous les étés c’est la même chose, je dois lui répéter tous les jours cent fois d’aller faire sa page de cahier de vacances. Il ne me laisse pas faire la sieste, je suis épuisée, je ne peux jamais me reposer et pendant les vacances c’est encore pire !

Si votre enfant remplit tout seul ses cahiers de vacances, vite fait, bien fait……c’est qu’il n’en a pas besoin! S’il a des difficultés, votre présence est requise ! J’ai bien dit votre présence présente !

Pas les yeux rivés sur le téléphone ou en train de téléphoner,  de somnoler ou de parler à quelqu’un d’autre !

Donc, seulement si cette période vous permet d’organiser pour votre enfant des temps d’explication, de reprise des contenus scolaires, lancez-vous. Autrement, abstenez-vous ! Une partie de chatouilles sera plus utile et riche en souvenirs !

Avant de proposer quelque chose à votre enfant, posez-vous la question : Est-ce que je suis compétent, disponible, moi parent pour accompagner mon enfant dans cette difficulté ? Disponible moralement, psychologiquement et affectivement ?

Si la réponse est non, il n’y a pas de jugement moral ni de culpabilité à récolter de ce questionnement. Juste lâcher l’idée de faire travailler votre enfant pendant les vacances car tout ce que vous mettrez en place sera parasité par votre agacement 😠, votre désinvestissement, votre impatience ou votre démotivation. Vous connaissez l’expression « les enfants sont des éponges » C’est assez juste. Les enfants vont ressentir votre indisponibilité avant même d’écouter ce que vous leur demandez et vous passerez à côté de la démarche. Donc, autant ne pas perdre votre temps de vacances. Lorsque la séance des devoirs est vécue comme une corvée, c’est souvent un moment désagréable pour toute la famille. Autant épargner tout le monde. C’est toujours le message émotionnel (non formulé) qui est reçu en premier dans toute communication! Et qu’on en peut pas camoufler !! Donc si faire travailler vos enfants l’été vous ennuie, 🏃‍♀️ fuyez,  n’approchez pas de vos enfants !! La séance va finir en pleurs, en punition ou en dispute conjugale 😩!!

Il peut être utile pour les enfants les plus en difficulté de proposer des séances de devoirs afin de récupérer des compétences en douceur pendant l’été☀️; en particulier pour tous les apprentis lecteurs encore fragiles ou à l’écriture débutante ✍️,  pour ceux qui ont vécu des évènements difficiles, pour tous ceux qui suivent des rééducations pendant l’année, qui chez l’orthophoniste, le psychomotricien, l’aide aux devoirs…… Pour ces enfants, il serait judicieux de ne pas laisser passer trop de temps pour entretenir les méthodes, les stratégies, les apprentissages pendant l’été. Pour ces enfants, l’enjeu de maintenir les acquis, 🤔 chèrement intégrés, peut représenter un enjeu prioritaire. Le bénéfice sera  significatif seulement si vous êtes sincère, enthousiaste   😉  et conscient dans votre démarche. Mais n’oubliez pas, tous les enfants ont les mêmes besoins de souffler, de jouer, de rupture avec l’année écoulée : donc proposer de préférence des séances courtes, ludiques autant que possible et dans la bonne humeur 🤹:

Comment demander à son enfant d’aimer l’école si à chaque fois qu’on se préoccupe de quelque chose qui la rappelle, tout le monde s’énerve ⚡📚 😒?

TOUS LES ENFANTS N’ONT PAS LE MÊME PROFIL ! ADAPTEZ VOS DEMANDES ET VOS EXIGENCES EN FONCTION DE SON PROFIL !

Les cahiers de vacances ne correspondent pas toujours aux besoins de vos enfants.

De bons élèves ou des élèves ayant des facilités 💪 auront juste besoin d’être encouragés à lire tout l’été et à faire de petites révisions une semaine avant la rentrée. Surtout pour les élèves d’âge primaire. Les élèves du secondaire ont souvent besoin d’une remise en route un peu plus intense. Accompagnez-les dans ce cas pour s’y mettre un peu plus tôt dans l’été. Pour les parents qui peuvent le faire, une attention particulière sur les méthodes de travail plus que de grandes révisions,  peut s’avérer utile pour accompagner les adolescents.

Pour les adolescents, selon les différentes personnalités, l’enjeu principal concerne  souvent le rétablissement d’horaires plus adaptés au rythme scolaire afin de  préserver  leur temps de sommeil 💤. Quoiqu’ils vous disent, les adolescents ont besoin physiologiquement de dormir.  Il est parfois nécessaire de renégocier également le temps passé sur les écrans ou avec les copains. En cas de chagrin d’amour  💕 de vacances, mieux vaut vous positionner en personne-ressource pour écouter, parler, faciliter….. et oubliez les révisions !

Et puis, rappelez-vous, il y a plein de façons d’apprendre et pas seulement assis derrière un bureau : on peut compter, réfléchir sur un marché, sur une plage, en préparant une fête, en se promenant…..Découvrir des lieux, 🏺 stimuler l’imagination, la curiosité, donner des responsabilités, participer à des travaux 🧱, remplir des petites missions en autonomie, sont des compétences tout aussi utiles. Elles pourront être réutilisées dans la sphère scolaire.

SI VOUS N’ÊTES PAS DISPONIBLES PENDANT LES VACANCES ALORS QUAND L’ÊTES-VOUS ?

Vous avez passé une année difficile et vous méritez bien sûr de vous reposer.

Cependant, vos enfants ont toujours autant besoin d’attention, d’affection, de disponibilité, de partager des activités, des moments réussis avec vous 👨‍👨‍👦‍👦. Le lien parent-enfant ne se débranche pas pendant les vacances !

Alors négociez avec vos enfants ! Négociez des temps calmes, personne ne vous demande d’être corvéable à merci toute l’année. Négociez des temps d’activités en autonomie. Négociez du temps avec des enfants de leur âge. Les plus timides auront besoin de votre aide pour rentrer en contact avec d’autres enfants. L’idéal c’est de ne pas arriver totalement 😩 épuisé(e) en vacances afin de garder un peu de marge de disponibilité tant en énergie, en présence qu’en disponibilité.

En résumé, # les cahiers de vacances ne sont pas indispensables. Leur contenu pédagogique n’est pas garanti, ni leur adaptation aux besoins pédagogiques de votre enfant.

Votre enfant a de multiples besoins fondamentaux, 😊 prioritaires à celui de remplir des cahiers de vacances que la vie moderne ne nourrit pas suffisamment. Les vacances représentent une opportunité d’y remédier et de rééquilibrer nos stratégies parentales.

Laissez vos enfants profiter de l’été. 🌻 Accompagnez-les lorsqu’ils sont en difficulté, en douceur et avec bonne humeur. Profitez de l’été pour leur transmettre autrement, qui vous êtes, ce qui vous amuse et qui vous intéresse.

Les adultes que je reçois en consultation sont toujours très marqués parce ce qu’ils ont vécu auprès de leur parent et encore plus parce ce qu’ils auraient voulu vivre !

Hélène Benmussa,

A bientôt!

Si vous souhaitez retrouver d’autres articles, je vous invite à découvrir mon article sur la rentrée

N’hésitez pas également à me retrouver sur ma page

ou avoir plus de précisions sur mon livre ET TOI TU FAIS COMMENT? 

 

Cahiers de vacances ou pas cahiers de vacances?
vel, massa ante. velit, Donec ut vulputate,